Le sankalpa

par | Blog

La phrase clé qui te transforme !

D’abord une histoire de confiance

Avoir confiance dans la vie et confiance en soi ce sont les deux premières étapes de tout bon apprenti yogi.ni. Cela veut dire de manière concrète, commencer à imaginer que ton mental peut changer, que tu peux te libérer d’une bonne partie de tes conditionnements (école, famille, religion, société,…) Aussi que tu es capable du meilleur. Que ton corps pourra un jour faire des postures que tu n’aurais jamais osé imaginer réaliser, même dans tes rêves les plus fous ! Et ouIiii, si t’avais pas suivi depuis quelques temps qu’on se connaît, le yoga est bel et bien une gymnastique du corps et du mental.

Le sankalpa, Kezako ?

Le sankalpa est celui qui va te permettre de gagner cette fameuse confiance en toi et en la vie. Et c’est pas beau la vie, finalement ?!

Le sankalpa est donc une phrase courte écrite au présent, qui commence par je et qui est positive. Elle ne peut pas être “je ne suis plus malade”, “Je ne regarde plus la Tv”, “Je ne me fâche plus avec personne”. Mais elle peut être “Je suis épanoui.e et heureux.se”.

Comment choisir son sankalpa ?

Une manière efficace de trouver son sankalpa est de se formuler toutes les pensées négatives et limitantes que l’on se répète habituellement. Une fois la liste dressée, essayer de trouver l’inverse positif en une phrase.

Quand, combien de fois par jour et comment ça marche ?

Cette phrase répétée intérieurement autant de fois que nécessaire agit sur ton subconscient. Une fois choisie, prononces ton sankalpa intérieurement à des moments où ton esprit est le plus réceptif. Difficile de surveiller ton psychisme tout au long de la journée, n’est-ce pas ? Mais tu peux cependant repérer les moments où ton mental est le plus perméable. En général, le matin, juste avant de démarrer la journée ou le soir avant de t’endormir. Cela peut aussi être en fin de séance de yoga, de méditation … Ou à tout autre moment qui te semble opportun au cours de ta journée.
Cherches particulièrement ces moments où tu es entre la veille et le sommeil, où ta conscience est malléable et prête à accueillir toute suggestion positive.

A toi de jouer maintenant. Place à la pratique et avec assiduité !