Dinacharya, routine de vie

par | Blog

Dinacharya, hygiène de vie ayurvédique

Soutiens tes fonctions cognitives, renforce ton système immunitaire et tes processus de vieillissement !

 

 

N’applique pas toutes ces règles d’hygiène de vie à la lettre mais bien en fonction de ce qui te convient et va agir spécifiquement sur les aspects que tu as à réguler, équilibrer ou diminuer.

Les régles que tu vas appliquer vont varier en fonction des saisons, périodes de vie et de ta disponibilité, bien sûr. Au début, tu trouveras sans doute que ça prend beaucoup de temps dans ton quotidien. Mais une fois instaurées, ces règles, tu verras, comme te brosser les dents, ça deviendra facile d’y penser et de les réaliser quotidiennement.

Liste non-exhaustive des règles d’hygiène de vie ayurvédiques

Voici ci-dessous la liste non exhaustive des règles à mettre en place. Ce sont surtout des routines d’hygiène matinales car elles sont les plus importantes. Un grand nombre d’autres sont à réaliser tout au long de la journée.

 

Se lever tôt

A l’heure de “Brahmâ” et tous les jours à la même heure. Réveil conseillé entre 6 et 8h

–> On dit qu’avant le lever du soleil, et plus tard en hiver qu’en été, le prana – énergie vitale – est plus dense. Se lever à la même heure est une routine formidable pour réguler le sommeil, notamment.
 
 
 
 

 

 

NRJ positive, sankalpa et inconscient

Au lever, au coucher et au cours d’une relaxation, développer une image chargée d’énergie positive. Ce sera le fil conducteur de ta journée, soirée, nuit. Aussi le moment de prononcer un sankalpa. (voir article sankalpa dans le BLOG) Aussi, avant de se lever, se remercier soi-même d’être en bonne santé et d’être ce que nous sommes.

 
Prendre l’air et la lumière : le matin si possible avant le lever du soleil pour faire le plein de prana : NRJ vitale. Aérer la maison quelques minutes, la remplir avec l’énergie sattvique du matin.
 

 

 

Aller à la selle 🙂

Évacuer les selles & masser le ventre si besoin dans les sens des aiguilles d’une montre.

–> quelle que soit notre constitution, aller à la selle tous les matins est signe de bonne santé. Si tel n’est pas le cas = pranayamas, épices digestives, modifier le régime alimentaire, 5-10 minutes de marche après manger, squatty potty, gratter la langue, micro-diète,… et toute une série d’actions sont mises en place pour stimuler la digestion.

 

 

Jihva Dhauti : hygiène buccale

Se laver les dents : Sel, eau oxygénée, bicarbonate, poudre de trikatu, curcuma.
 
se racler la langue  :
–> Stimule la langue, samana vayu. Retire les toxines accumulées sur la langue pendant la nuit, les déchets du système digestifs sur la langue.

Avec un gratte-langue ou une cuillère. Cuivre est bon pour les Pitta.

• Gandousha/bain de bouche

–> hygiène buccale, retire les toxines dans des zones inaccessibles par simple brossage de dents. Nettoyant, nourrissant, drainant de la tête. A l’eau chaude ou huile selon constitution.  Fini d’enlever les toxines accumulées pendant le processus de détoxification nocturne.
 

 

 

Nettoyage du nez, des oreilles et tous les orifices

Jala Neti/ Nettoyer les narines avec l’eau salé à l’aide du jal neti ou avec la technique dusutra neti.

Nasya/2-3 gouttes d’huile (Ghi=Pitta, Sésame=Vata, Kapha, surtout en hiver) nez + oreilles

–> Pour les problèmes ORL, Acouphène, diminue le rhume des foins (à faire bien en amont) + même rituel pour les yeux si sensibilité des yeux,…

 

Usah pana

Boire de l’eau chaude/Usah Pana
–> 100 à 300 ml d’eau tiède pour relancer la circulation et continuer le nettoyage de l’intérieur du corps. Attention : citron + gingembre + miel dedans n’est pas conseillé pour toutes les constitutions. Argile verte sans doute convient mieux au plus grand nombre. Equilibre apana vayu. Le matin est le meilleur moment pour hydrater les tissus.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Abhyanga/massage + douche + 30 Out (O Froide)

Snehana/automassage à l’huile du corps complet (abhyanga) ou seulement du visage, des oreilles, des mains et des pieds.

–> pallie un Vata aggravé, améliore Pitta et chasse la stagnation de Kapha. Active l’organe du toucher. Calme, rassure. Très bonne pratique de dépistage.

Les toxines sortent des pores et s’attachent à l’huile.

Vata : sésame, argan, amande.
Pitta : coco, tournesol, Olive.
Kapha : moutarde, tournesol
L’une des pratiques les plus valorisées en Ayurvéda.
 

Brossage du corps à sec –> réduit la stagnation du sang, de la lymphe et des toxines //!// Kapha pas d’auto-massage à l’huile, choisir justement le massage à sec !

 
Après le massage à sec ou à l’huile, prendre une douche à eau chaude (max 28 degrés).
Finir par une douche froide/ishnaan (30 secondes)
 –> retour veineux, circulation sanguine et lymphatique stimulés, ouvre les capillaire, évacue les toxines, puis resserre les pores, régénère les organes avec du sang frais, organisme, défense immunitaire, système nerveux boostés, stimule et re-equilibre le système endocrinien, sécrétion endorphines (hormone du bonheur), ça réchauffe, tonifie, raffermit la peau, fait briller les cheveux, favorise la repousse des cheveux, réduit la production de sébacées, clarifie le mental, stimule la force mentale,
NB : voir à ce sujet Wim hof ou Tumo yoga
 
 
 
 
 
 

Yoga, pranayama et autres joyeusetés

Pratiquer minimum 20 minutes de postures/asana, méditation (statique, en mouvement, sous différentes formes,…), relaxation, par jour.
–> ces disciplines permettent d’améliorer nos fonctions cognitives, notre attention notre mémoire, nos défenses immunitaire, le  diabète, l’hypertension, nos capacités pulmonaires, la solidité de nos os, à diminuer les risques de problèmes cardio-vasculaires, la dépression, le stress, les troubles du sommeil, en prévention du burn-out,  à ralentir le vieillissement cérébral, à augmenter le gain de confiance en soi,…et la liste est encore longue !
 
Mais concrètement comment ça marche ? Les asanas (postures) insistent sur l’ouverture et le soulèvement de la poitrine qui stimulent le nerf vague, situé au niveau du tronc cérébral. Il est celui qui contrôle notre système parasympathique – qui régule les rythmes cardiaque, respiratoire – et permet de ramener le calme dans l’organisme après un stress. Aussi, le yoga augmenterait le taux de neurotransmetteurs GABA qui inhibent les neurones et “calment” le cerveau.
 
Pratiquer kapalabati (respiration detoxifiante mais attention pour les Vata et Pitta aggravé, choisir plutôt Nadi Shodana/respiration alternée ou Fausse inspiration Thoracique de Bernadette de Gasquet). Voir l’article les pranayamas dans le blog !

• Pratiquer la méditation, le chant ou la récitation des mantras, la prière, les affirmations, toutes techniques qui permettent de purifier son mental, et de se connecter à son univers intérieur.

• Les artistes, poètes, musiciens et écrivains peuvent utiliser ce temps (le matin tôt, le soir ou après une relaxation) pour la création car l’inconscient est particulièrement sensible à ce moment de la journée.

 
  • Sommeil
–> Moment de régénération du corps, du mental,…sommeil = Bain d’âme.
Se coucher vers 22h ou un peu avant.
Pas de stimulation 2h avant le coucher (alcool, drogue, épices, émotionnelle, intellectuelle,…), manger tôt,…
Auto-massage des pieds huile chaude ou bain chaud ou douche avant de se coucher pour faire baisser la température corporelle,…